FaceBook   YouTube  
English
Informations techniques apiculture
Infos Techniques
Produits d'elevage apiculture
Produits d’élevage
Vente Matériel
Miels & Cie apiculture
Miels & Cie
Accueil > Publications > Mortalités anormales hiver 2010

Mortalités anormales hiver 2010

A l’occasion de la tournée des ruchers pour le traitement anti-varroa, nous avons découvert des mortalités anormales le 6 décembre 2010.

Carte des ruchers où ont été observées les mortalités
Carte des ruchers où ont été observées les mortalités

Ces mortalités concernent principalement 7 ruchers, distants de quelques centaines de mètres. Fin décembre, les pertes sont déjà importantes :
- punaises rouges = mortalités > 16%,
- punaises vertes = mortalités 4%,
- punaises blanches = ruchers non visités

Le contexte :
Les colonies étaient belles à très belles aux dernières visites d’octobre (populations fortes, réserves très importantes, peu d’abeilles aux ailes atrophiées). Moins de 15% des colonies étaient jugées petites à faibles.

Signe avant-coureur (?) : début septembre, sur cette même zone, 60% des mini-plus ont déserté.
Toutes les colonies ont été traitées et nourries de la même façon à l’automne. Il y a des dates d’interventions identiques entre les ruchers concernés et les ruchers indemnes de mortalités anormales.
L’environnement est très varié : bois et landes, rives, grandes cultures, vergers (pommiers), ... mais pas de vigne.

Les symptômes :
- Soit des ruches à très forte population, les abeilles sont encore fraîches. Elles jonchent le fond des caisses, mais se sont aussi réfugiées dans les nourrisseurs et dans les feuillures. Le nids à couvain sont jolis, avec œufs et larves. Et les provisions en miel énormes.
- Soit un tout petit paquet d’abeilles mortes, à côté d’un joli nid à couvain et de grosses provisions en miel (désertion)

- Les reines les plus âgées (3 ans pour nos souches éprouvées) sont les plus touchées.
- Sur certaines colonies, on trouve quelques varroas. Mais la faible pression parasitaire ne peut pas expliquer l’hécatombe.
- Le risque de mortalité d’ici le mois de mars est énorme. On estime à 20% maxi, celles qui ont des peuplements suffisamment forts pour passer l’hiver.
- Parmi les colonies concernées, de nombreuses souches inséminées en cours de testage ; la perte sèche dépasse de beaucoup le nombre de colonies mortes.

En comparaison avec l’hiver précédent, les pertes hivernales 2009/2010 étaient de :
- 9% pour les ruches 10 cadres (230 colonies)
- 7% pour lesruchettes 6 cadres (900 colonies)
- 7% pour les maxiplus (120 colonies)

Lors du traitement à l’acide oxalique fin décembre 2009, nos pertes globales n’excédaient pas 2%.

Pertes hivernales en 2010/2011 :
- 35% de perte pour 1570 colonies,
- Dans le secteur le plus touchés, les mortalités ont dépassé les 50% avec un maximum à 63%,
- Le SRAL et l’ADAM ont réalisé des prélèvements sur abeilles, miel et pollen. Les analyses n’ont pas permis d’identifier de polluant à de fortes concentrations.

Suivi des pertes pour l’hiver 2011/2012 :
- A la fin des traitements acide oxalique (28 décembre 2011), notre taux de perte est de 1,3% pour 1380 colonies.
- Le 10 janvier 2011, 2 apiculteurs observent les mêmes symptômes que nous, avec pertes supérieures à 50%, sur 4 ruchers proches de notre secteur.


Portfolio

  • Mortalité massive sur quelques colonies ....
  • Mortalité massive sur quelques colonies .... avec encore du couvain + des (...)
  • Mortalité massive sur quelques colonies .... avec de très grosses provisions (...)
  • Mortalité massive sur quelques colonies : les abeilles se dsont réfugiées (...)
  • Parmi les ruchers concernés, de nombreuses reines inséminées en cours de (...)
  • Mortalité massive sur quelques colonies : les abeilles se dsont réfugiées (...)
  • Mortalité massive sur quelques colonies .... avec encore du couvain + des (...)
  • Mortalité massive sur quelques colonies .... avec encore du couvain + des (...)
  • Mortalité massive sur quelques colonies : les abeilles se dsont réfugiées (...)
  • Mortalité massive sur quelques colonies .... avec de très grosses provisions (...)
  • Mortalité et désertion : bcp de colonies mortes ou en cours de dépérissement, (...)
  • Mortalité et désertion : bcp de colonies mortes ou en cours de dépérissement, (...)
  • Mortalité et désertion : un tout petit paquet d'abeilles à proxinmité (...)
  • Mortalité et désertion : un tout petit paquet d'abeilles à proximité (...)
  • Mortalité massive sur quelques colonies : les abeilles se sont réfugiées dans (...)
  • Mortalité massive sur quelques colonies : les abeilles se sont réfugiées dans (...)
  • Mortalité massive sur quelques colonies .... avec encore du couvain + des (...)
Lexique apicole multilingue
Listes de diffusion

Nous vous proposons de vous inscrire à nos listes de diffusion. Vous serez alors tenus informés de l’évolution de notre disponible.

L’inscription se fait en 2 temps :
- Validez votre adresse mail
- Puis sélectionnez les listes de votre choix